Carrières de danseur : pourquoi une si grande précarité ?

11/20/2019 - Networks

Si les barrières à l’entrée sont réelles pour nombre de danseurs, ce n’est que trop souvent la première des épreuves qui jalonneront leur parcours. Peu armés pour affronter les réalités du secteur, mal accompagnés dans la gestion de leur carrière, soumis aux aléas de l’intermittence qui n’est pas adaptée à leur métier, il n’est pas peu dire que les conditions actuelles de la danse en France mettent à mal ses artistes.

Premier(s) Pas est un tremplin à destination de danseurs issus de multiples horizons, elle leur donne les moyens de réussir la carrière que leur talent appelle. Programme au format inédit, Premier(s) Pas articule participation à une création de chorégraphes de renom et accompagnement sur mesure à la gestion d’une carrière pérenne.

Si les barrières à l’entrée sont réelles pour nombre de danseurs, ce n’est que trop souvent la première des épreuves qui jalonneront leur parcours. Peu armés pour affronter les réalités du secteur, mal accompagnés dans la gestion de leur carrière, soumis aux aléas de l’intermittence qui n’est pas adaptée à leur métier, il n’est pas peu dire que les conditions actuelles de la danse en France mettent à mal ses artistes. Pourquoi en effet, alors que l’on dénombre à ce jour l’existence de près de 500 compagnies et de 19 centres chorégraphiques nationaux, les danseurs vivent-ils d’équilibres si fragiles ? Pourquoi tant d’entre eux se voient-ils contraints d’abandonner trop tôt de prometteuses carrières ?

En réponse à ce constat, les Fondations Edmond de Rothschild et les chorégraphes Abou et Nawal Lagraa ont imaginé Premier(s) Pas. Cette initiative sans précédent articule de façon inédite création, enseignements et responsabilisation. Elle unit dans son combat des artistes hors-pairs, des mécènes engagés et de hauts-lieux de la danse. Comme en témoignent les 720 candidatures reçues, il fallait l’avènement d’un tel programme pour mieux accompagner l’éclosion de talents exceptionnels et permettre à la danse contemporaine made in France de pleinement puiser dans sa richesse et dans son incroyable métissage.

Ainsi, dès novembre 2019, les dix danseurs sélectionnés alterneront sessions de création et de formation à Annonay, en Auvergne-Rhône-Alpes. À partir du printemps 2020, ils révèleront la nouvelle création d’Abou et Nawal Lagraa, un Premier Pas qui s’insurge contre la résignation et transforme les chapelles en nouvelle agora de la danse !

Site web officiel